• Pourquoi les hommes ?

     

     

     

     

     

     

    img99/6608/imagefemmebattuebf4.gif

     

     

     
    Mais qui a t’il dans le coeur d’un homme ???
    Pourquoi nous font ils ainsi souffrir,
    alors qu’ils ne cessent de nous dire
    qu’ils nous aiment,
    qu’ils nous adorent.
     
    Qu’as tu fais de moi , homme !
    Tu as détruit et saccagé mon lit
    J’étais resplendissante somptueuse
    Je gorgeais de vie .
     
    Blessée  affaiblie j’ai pourtant  gardé
    Cette étincelle de vie .
    Je suis bien  moins vaillante
    Mais j’arrive toujours à poursuivre
    Ma route
     
    vois comme je suis encore belle !
    Je suis courageuse , un jour
    Je reprendrai le cours de ma vie
    et je t’oublierai .
     
    Bien malgré moi Je te quitte .  

     

     

    Très Vite je pars vers d’autres rivages

     

    A la rencontre de nouveaux visages .

     

     

    Lorsque ma compagne "Solitude "
    Envahit mon être 
    Lorsque j’ouvre en grand portes et fenêtres
         De loin …
     Je t’envoie ces quelques mots
     Je garde un brin de toi  de ton passage  de ton visage
    Un parfum peu commun un souffle un destin
        Ai -je murmuré ton nom ?
     Parfois les mots deviennent fous amers
    Lorsqu’ils parlent de toi .
     
     
                  
      
      
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Trahison 

     

     

    Marisol695bt1

     

    Où est passé cet amour soit disant infini, tout n’était que chimère.
    Les premières années de vie étaient merveilleuses.
    Mais hélas tes belles paroles et ta tendresse, n’étaient qu’éphémères

    Marisol695bt1

     

    Tu m’as trahie, toutes tes promesses  se sont évanouies.
    Les fibres amoureuses de mon coeur sont à tout jamais détruites,
    Il ne reste plus que mes pleurs de ce couple soit disant épanoui.
    Tu as anéanti notre belle union par ton inqualifiable conduite.

     

    Marisol695bt1

     

    Je pleure sur notre bel et tendre amour, tu l’as mis en lambeaux.
    Jamais je ne pardonnerai cela, de tout ce mal et de tes vils actes.
     Me délaissant tu es parti  rompant notre pacte.

     

    Marisol695bt1

     

    Mes jours ne sont que peines et misères, mes nuits sont chagrins.
    Je suis désemparée, je n’ai plus la force de continuer mon chemin.
    En moi est née cette lassitude qui m’envahit, je meurs lentement.

     

    Marisol695bt1

     

      J’ai compris que ce passage dans ma vie était une triste expérience,
    Ma vie près de toi n’était pas rose, il n’y avait que crainte et pleurs.
    Tu disais m’aimer, mais comment pouvais-tu aimer sans confiance,

     

    Marisol695bt1

    Un jour une étoile viendra illuminer ma vie et sécher mes larmes.
    Ce Prince charmant qui rallumera mon coeur, il saura m’éblouir.
    Cet homme tendre et doux, romantique et sensible à mon charme,
    Avec lui je serai une femme heureuse, avec lui je vais m’épanouir.

     

    Marisol695bt1

     

     

     

     

     

             

     

     

     

     

    Impossible de m’endormir
    Sans tes bras pour m’y blottir
    Impossible d’oublier
    Tout ce qu’on a partagé
    Je te regarde et me bats
    Pour ne pas tomber plus bas
    Je sais que je n’ai pas le droit
    De m’attacher autant a toi
    T’aimer serait le trahir
    Je ne veux te faire souffrir
    Dois je te laisser me fuir
    Ou succomber à la passion
    Si nous deux ce n’était qu’une liaison
    Pourrais tu un jour me hair?


    Marisol695bt1

     

     

     

     

        

    Image and video hosting by TinyPic

     

     

     

     

      

     

     

     

      N'écris pas  

         N'écris pas - Je suis triste, et je voudrais m'éteindre
    Les beaux étés sans toi, c'est la nuit sans flambeau.
    J'ai refermé mes bras qui ne peuvent t'atteindre,
    Et frapper à mon cœur, c'est frapper au tombeau.
    N'écris pas !

    N
    'écris pas - N'apprenons qu'à mourir à nous-mêmes
    Ne demande qu'à Dieu ... qu'à toi, si je t'aimais !
    Au fond de ton absence écouter que tu m'aimes,
    C'est entendre le ciel sans y monter jamais.
    N'écris pas !

    N
    'écris pas - Je te crains, j'ai peur de ma mémoire
    Elle a gardé ta voix qui m'appelle souvent.
    Ne montre pas l'eau vive à qui ne peut la boire,
    Une chère écriture est un portrait vivant.
    N'écris pas !

    N
    'écris pas ces mots doux que je n'ose plus lire :
    Il semble que ta voix les répand sur mon cœur
    ;

    Et que je les vois brûler à travers ton sourire,
    Il semble qu'un baiser les empreint sur mon cœur.
    N'écris pas
    M. DESBORDES-VALMORE                                        

     

     

     


                                           

      Image and video hosting by TinyPic

       

    « La rivière de l'amitié ...Sur un air de marché Persan ... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    zozo10zozo Profil de zozo10zozo
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 14:44
    5
    oldies Profil de oldies
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 14:11

    Bonjour à toi tres jolie ton blog bravo et j'aime bien ce pseudo je reviendrais amitié

    4
    Dimanche 30 Octobre 2011 à 19:25

    Bonsoir que de jolis poèmes amie glamour Je vois que tu n'es pas passée sur ton blog depuis 4 mois espère que tu vas bien ma belle . Bien des choses à toi  toute mon amitié, tendresse avec de gros bisoussssssssssss Jacotte85


    créa violette03.centerblog.net

    3
    Jeudi 22 Septembre 2011 à 14:22

    Coucou mon amie

    Ton blog est magnifique, je viens te souhaiter une belle semaine , gros bisous ton amie Hélène

    femme

    2
    Samedi 25 Juin 2011 à 19:17

    Bonsoir amie que deviens -tu ?? Bon week-end  à toi toute mon amitié avec mon panier de bisous Jacotte85


    créa violette03

    1
    Lundi 11 Avril 2011 à 12:02


    Que de beautée dans ton site c'est un plaisir pour les yeux


    Bisssssssss

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :